Notre Histoire

L'histoire de Hand in Hand...
 
La mission à l’internationale de Hand in Hand est :
  • La création et l’amélioration de structures médicales et économiques
    
  • L’aide en cas de désastre, la prévention de dommages à l’environnement
    
  • La création et l’amélioration de structures éducatives
    
  • L’amélioration des soins de santé pour des enfants, des jeunes et de façon générale, l’amélioration du bien-être des familles, du bien-être des malades, des personnes âgées, handicapées ou défavorisées.
    

2016

  • La première promotion du Balashram arrive au terme de sa 12ème année d'études au sein de l'école résidentielle. Les jeunes filles et les jeunes gens doivent maintenant se tourner vers de nouveaux horizons. Avec l'accompagnement de l'équipe enseignante, les jeunes vont être orientés. Pour celles et ceux qui ont suivi les cursus d'apprentissage professionnels ces dernières années au sein du Balashram, cela va être pour eux l'entrée dans la vie active dans les métiers pour lesquels elles/ils se sont formés. Pour les autres, l'année à venir est le début d'un parcours en études supérieures pour lesquelles elles/ils vont devoir passer des tests de niveau et des tests psychométriques, afin de poser leurs candidatures dans de grandes écoles de l'Etat.


 

2015

  • Cette année, nous atteignons notre objectif d'accueil de 480 enfants à l'école Balashram. Rappelons que le Balashram est financé uniquement par des donations. L'école est pour les enfants un lieu privilégié, leur fournissant un toit, la sécurité est un foyer chaleureux et rempli de compassion. Ils y reçoivent également une instruction et une éducation générale les préparant à tous les aspects de leur vie. Certains d'entre eux se voient également préparés à certains métiers qu'ils pourront mettre en pratique à leur sortie de l'école.
  • Le nouveau centre de santé du Balashram est prêt depuis l'été 2015.
    Ce bâtiment de plusieurs étages remplace le local qui faisait office de centre de santé provisoire. L'actuel centre de santé a proposé des soins gratuits pendant l'année à environ 12 000 personnes des villages alentours.

2014

  • 440 enfants résident à l'école résidentielle Balashram.
  • Le temps est mûr maintenant pour offrir aux enfants plus d'espace de liberté à travers la création d'équipements sportifs et d'espace pour des activités de loisirs.
  • Des réflexions sont menées sur l'avenir du Balashram en matière d'énergie.
  • Un nouveau projet est mené cette année : la rénovation de l'étang qui sera utilisé dorénavant pour apprendre à nager aux enfants. En effet, lors des graves inondations qui ont dans le passé régulièrement frappées cette région de l'Inde, de nombreuses personnes ont tragiquement perdu la vie parce qu'elles ne savaient pas nager. Aussi est-il de la plus haute importance que les enfants du Balashram apprennent à nager.

2013

  • En Septembre 2013, le gigantesque cyclone « Phailin » s'est abattu sur la côte Est de l'Inde avec des vents atteignant jusqu'à 200 km/h. Son passage est dévastateur, provoquant glissements de terrain, graves inondations et des dommages humains et matériels énormes. Cette situation est aggravée par de lourdes pluies dans les jours qui suivent le passage du cyclone. Conséquemment à cette catastrophe récente, des représentants de Prajnana Mission apportent une aide médicale quotidienne et gratuite dans des camps de santé. Des camps vétérinaires ont également été développés pour les animaux touchés par la catastrophe.
  • Une assistance financière est apportée pour la remise en culture des zones dévastées.
  • Du matériel scolaire est remis aux élèves qui ont tout perdu dans la catastrophe afin de leur permettre de continuer leurs études.
  • Le 29 juillet 2013 a lieu le 10e anniversaire de l'école résidentielle Balashram. Ces dernières années, le projet a continué de s'accroître régulièrement et les enfants se développent comme de belles fleurs dans le jardin du Balashram. On peut observer dans les yeux des enfants la gratitude pour cette opportunité qui leur est donnée de développer leur propre potentiel. Les invités qui ont eu la possibilité de visiter l'école ou de participer aux célébrations, confirment que le Hariharananda Balashram rempli ses objectifs. Les écoles ne doivent pas uniquement transmettre et promouvoir l'éducation et la connaissance mais elles doivent également promouvoir la pleine conscience basée sur des valeurs humaines.
  • 45 ordinateurs sont maintenant disponibles pour les enfants à l'école Balashram.
  • A Jagatpur/Cuttack, le nouveau centre de santé est en construction. La pose des piliers et les fondations de ce nouveau centre de 3 étages sont terminées. La mise en place de la charpente ainsi que l'installation des fenêtres et des portes se déroulent comme prévues.. L'ancien centre de santé de Jagatpur reçoit plus de 1300 patients chaque mois.

2012

  • Le village de Sanaphakana Nagaspur, a été reconstruit grâce aux dons effectués. Ainsi, en octobre 2012, des représentants de l'association humanitaire Prajnana Mission ont pu remettre les clés aux villageois de 12 maisons neuves avec terrasse.
  • En mai 2012, le nouveau projet appelé « Hariharananda Bhina Kshama Kalyana Yojana » (Programme Humanitaire Hariharananda pour les Personnes Handicapées) initiée par l'organisation partenaire de Hand in Hand, Prajnana mission, a commencé.
    Le premier projet est le support à l'Ecole pour les Personnes Aveugles de la ville de Chandol. Des donations mensuelles sont faites à l'école permettant l'approvisionnement régulier en nourriture. À ce jour 10 jeunes gens (hommes et femmes), leurs assistants ainsi que leurs accompagnateurs, reçoivent un approvisionnement alimentaire, parmi lesquels des fruits et des légumes. Afin de faciliter leur entrée dans le monde professionnel, ces jeunes gens reçoivent à l'école une formation en informatique. Un soutien financier leur est également apporté au niveau de leurs coûts de transport lorsqu'ils doivent se déplacer pour des entretiens d'embauche.
    Depuis 2012, Hand in Hand France prend intégralement en charge les besoins financiers du Programme Humanitaire Hariharananda pour les Personnes Handicapées de l'Ecole pour Personnes Aveugles de Chandol.
  • En juin, quatre incendies ont éclaté dans quatre des villages du district de.Kendrapara. . Des volontaires de l'association Prajnana mission ont immédiatement évalué les dommages causés par les feux et apporté les premiers secours. Les 58 familles touchées par ces feux ont été relogées provisoirement dans des tentes et des bâtiments scolaires.

    Certains élèves, parmi les plus âgés de l'école Balashram, accompagné de leur instructeur de scoutisme, ont apporté une aide sur le terrain en distribuant des matelas en paille, des bâches, des torches, des vêtements et des paquets de nourriture aux personnes touchées par la catastrophe.
  • Avoir des soins médicaux appropriés en temps et en heure est un rêve en Inde, Prajnana mission, avec l'aide active de Hand in Hand, conscients du problème depuis 1999, ont depuis lors apporté des soins médicaux gratuits, à travers les Centres de Santé Humanitaires Hariharananda et des camps médicaux mobiles. Depuis 1999, plus de 600 000 patients ont été ainsi soignés.
    Le centre de Jagatpur/Cuttack est, malheureusement, insuffisant maintenant pour apporter tous les soins médicaux requit. Décision est prise de lancer la construction du nouveau centre de santé, de taille plus conséquente que l'actuel centre, qui sera construit sur un terrain voisin, acquis, grâce aux donations, en 2011. Les nouveaux équipements incluront un laboratoire d'analyses, un cabinet dentaire, des équipements de radiographie, un électrocardiogramme et des équipements de diagnostic à ultrasons. De plus, des salles d'attente spacieuses et accueillantes seront adjointes à 5 locaux de soins, une salle de pharmacie, une salle pour les injections des médicaments et une salle pour la stérilisation du matériel.
    Actuellement, il est envisagé que ce centre de santé soit ouvert 6 jours par semaine au regard des besoins.
  • Pour l'année scolaire 2012 2013,quarante nouveaux enfants (20 filles et 20 garçons) ont été sélectionnés pour résider à l'école Hariharananda Balashram.
  • À ce jour, 360 filles et garçons au vivent à l'école. Cette école créée en 2004 a pour objectif d'apporter à des enfants dans le besoin 12 années d'éducation et instruction ainsi qu'un enseignement professionnel. L'éducation est la clé pour combattre la pauvreté. Une fois devenus adultes, ces enfants peuvent retourner dans leur village et utiliser leurs connaissances et leurs compétences afin de créer des changements durables dans leur environnement.

2011

  • Des pluies torrentielles et incessantes dans l'État voisin de Chhatisgarh, ont pour conséquence de graves inondations dans l'État d’Odisha, affectant plus de 2 millions de personnes.En 2 jours, des volontaires de Prajnana mission ont distribué des paquets de survie aux gens affectés par ces inondations, dans les districts de Puri, Kendrapara, Jajpur, et Cuttack soit environ 3065 familles. De même, la Mission a nourri environ 1900 vaches pendant cette période. A la réouverture des pistes, Prajnana Mission a envoyé sur le terrain des professionnels pouvant prendre en charge les soins médicaux d'urgence. Une fois que les premiers besoins seront couverts, des fournitures, telles que couvertures et vêtements, seront acheminées.
  • 320 garçons et filles résident maintenant au Balashram.
  • Les échafaudages de l'école résidentielle Balashram ont disparu les quartiers des filles et le bâtiment scolaire ont déjà été peint en beige.
    Les quartiers des garçons sont également terminés
  • Les quartiers des membres du personnel sont en cours de construction, ainsi que la nouvelle cantine/cuisine attachée au bâtiment des maternelles.
  • À ce jour, la cuisine doit produire suffisamment de repas pour nourrir 280 enfants, leurs enseignants, l'ensemble du personnel de l'école résidentielle, les assistants, les assistantes maternelles, les ouvriers, les techniciens, ainsi que tous les membres de leurs familles, ceci avec des moyens plutôt rudimentaires. Aux 3 repas, le plat principal est généralement du riz, qui est cuit au feu de bois, dans de grandes marmites en plein air. Les cuisiniers et leurs aides ont atteint là leurs limites.
    4 gros cuiseurs de riz ont été achetés pour la nouvelle cuisine et peuvent préparer 20 kg de riz ou de légumes permettant ainsi de préserver les précieux nutriments dans la nourriture.
  • L'école a acquis une machine à chappattis semi-automatique qui prépare 2000 chappattis en une heure.
  • L'école a été construite de telle manière à pouvoir vivre avec des technologies basées sur l'énergie renouvelable. Ainsi les bâtiments de l'école maternelle sont équipés de panneaux solaires et installations permettant d'alimenter l’eau chaude sanitaire. Il est prévu d'installer les mêmes équipements solaires sur le toit des quartiers des filles et des garçons. Ces équipements respectueux de l'environnement sont économiques financièrement énergétiquement et durent jusqu'à 25 ans.
  • Alors que les enfants grandissent, il devient nécessaire de leur enseigner des compétences pratiques, telles que faire de la bicyclette ! La plupart des garçons et quelques filles de la classe supérieure ont appris à faire de la bicyclette.
  • Suite aux résultats d'une étude menée au Balashram par des pédagogues de l'université de Fresno, San Francisco, certaines classes ont été divisées en deux, afin de pouvoir stimuler les élèves les plus doués scolairement et de prendre le temps de développer les capacités des élèves les plus lents. Il a également été décidé de pouvoir proposer, aux élèves ne pouvant prétendre à des études supérieures, des formations professionnellement qualifiantes comme par exemple l'assemblage d'ordinateurs.

2010

  • 280 élèves garçons et filles et 67 employés salariés (enseignants, éducateurs, cuisiniers etc.) résident maintenant au Balashram
  • La salle informatique a ouvert ses portes. De nombreux matériaux et outils éducatifs interactifs ont été mis en place afin d'aider les enfants dans leur scolarité.
  • 12 petites bicyclettes adaptées aux tout-petits ont déjà été acquises par l'école cette année, d'autres sont aux commandes et ne vont pas tarder à être livrées.
  • Le petit centre de santé du campus de l'école Balashram a ouvert ses portes cette année ! Ce centre a pour vocation d'apporter assistance non seulement aux enfants et au personnel du Balashram, mais également aux villageois déshérités des alentours.
  • Le Centre de Santé Humanitaire Hariharananda de la ville de Balighaï attire de plus en plus de gens dans le besoin dans la région. Le centre de santé a par conséquent augmenté son amplitude horaire d'accueil. Celui-ci est maintenant ouvert 6 jours sur 7 par semaine. Le Centre de Santé Humanitaire Hariharananda de Jagatpur a fait de même. Rien qu'en septembre, 3201 patients ont été soignés dans chacun des deux centres.

2009

  • 240 élèves garçons et filles résident et étudient assidûment au Balashram
  • Les travaux sur le campus continuent, alors que chaque jour les besoins en matériel pédagogique s'accroissent.
  • Au Centre de Santé Humanitaire Hariharananda de Jagatpur, un jour par semaine, un chirurgien spécialisé opère uniquement les personnes diabétiques. Il est à noter que sur 4 personnes diabétiques dans le monde, une est indienne, soit 40 millions d'Indiens - parmi lesquels beaucoup d'enfants- souffrent du diabète.

2008

  • L'école résidentielle Balashram recrute 40 nouveaux élèves garçons et filles, arrivant à un total de 200. Fin de la construction du bâtiment des filles
  • Le premier ”Medical Yatra”, avec la participation d'une équipe de médecins venus des USA s'est tenu en janvier dans l'État indien de l’Orissa
  • Pendant cette période les camps de santé organisés par notre partenaire local de l'organisation Prajnana Mission, ont eu lieu dans 16 villages éloignés du district de Puri. Bien plus de médecins étaient disponibles, avec des spécialistes tels que des chirurgiens, des pathologistes, des gynécologues, des spécialistes de médecine interne, des dentistes, et des pédiatres
  • Fondation de l’association " Hand in Hand France", N° SIRET : 502 565 237 000 18

2007

  • L'école résidentielle Balashram recrute chaque année 40 enfants supplémentaires; ainsi le nombre des élèves, filles et garçons à égales proportions, arrive à un total de 160. Cette année 2007 voit le début de la construction du futur bâtiment des garçons
  • De plus en plus d'écoles d'Orissa accueillent des camps de santé (photo) afin de traiter médicalement des enfants des familles pauvres, et à distance des programmes de prévoyance de santé

2006

  • Fondation  de "Hand in Hand Suisse"
  • Début de construction du futur logement des filles sur le terrain scolaire du Balashram. Ouverture d'un laboratoire informatique et d'une bibliothèque scolaire, et Accueil (photo) de 40 garçons et filles supplémentaires à l'école d'internat

 

 2005

  • Extension du centre de santé de Balighai au deuxième étage
  • Dans les régions éloignées de l’Orissa ont eu lieu des tests de laboratoire pathologiques dans le cadre de camp de santé
  • Aménagement de bâtiment à l'école résidentielle du Balashram ainsi que l'accueil (photo) de 40 nouveaux enfants
  • Fondation de l’ « Association Hand in Hand Allemagne »

 

 

 2004

  • Ouverture de l'école résidentielle Balashram à Arua / Orissa avec le soutien  de Hand In Hand; les premiers 40 enfants d’un âge compris entre 3 et 5 ans sont inscrits dans la classe "Nursery" (correspond à la classe préscolaire)
  • Ouverture du centre de santé homéopathique à Bhisindipur

 

 2003

  • Premier camp de santé tenu par l’unité médicale et dentaire mobile permettant les traitements médicaux et dentaires dans les lieux et les écoles les plus éloignés d'Orissa
  • Hand In Hand reçoit le Label Qualité autrichien des associations caritatives pour la qualité de sa gestion
  • Ouverture du centre de santé à Panarhat /à l'ouest du Bengale. Dans des villages pauvres de pêche de Penthakata près de Puri, les camps de santé ont lieu tous les 14 jours

 

2002

  • Construction et installation d'une bibliothèque à Gopinath College à Balighai près de Puri
  • Hand In Hand permet la construction de vingt nouvelles maisons pour de petites familles devenues sans abri à cause du cyclone de 1999 et de l'inondation de l’an 2000, dans les villages de Manipatna et Tanpur
  • Aménagement du centre de santé dans Cuttack

 

 2001

  • Aide lors de crue dans l'État fédéral d'Orissa indien : Dépense de 3.000 repas quotidiens aux victimes de la grande catastrophe de marée haute
  • Établissement d'un nouveau bâtiment pour le centre de santé de Balighai près de Puri
  • Inauguration de la mise en service de l'ambulance pour le transport des malades

2000

  • Fondation de Hand in Hand à Vienne avec Peter Van Breukelen comme président
  • Début de la collaboration avec notre partenaire indien Prajnana Mission. Soutien des "centres de santé Hariharananda Charitable" à Cuttack et à Balighai dans lesquels des personnes défavorisées reçoivent gratuitement des soins médicaux
  • Expédition de médicaments à une école de filles à Iquitos capitale du Loreto, département d'Amazonie péruvienne,
  • Dons pour un transport d’objets vers l’Ukraine