Le cyclone Fani a frappé l’état d’Odisha

Paris 03/05/2019 – 14h52
A l’heure où nous vous parlons, l’état d’Odisha – cet État du nord-est de l’Inde où sont situés la plupart des projets menés par Hand in Hand en collaboration avec Prajnana Mission – se trouve en grande partie sous les eaux. Un million d’habitants ont été évacués à l’approche du cyclone Fani qui a atteint les côtes du nord-est de l’Inde ce vendredi à 8 heures locales.

Le puissant cyclone Fani a amené dans son sillage des pluies torrentielles et des rafales de vent atteignant les 200 km/h qui ont touché les rivages de la ville sainte de Puri.

Les eaux montent dans l’état d’Odisha.

Pour mémoire, c’est dans cette région que 10 000 personnes avaient été tuées par un cyclone en 1999.

Les premiers dégâts ont déjà été constatés à Bhubaneshwar, la capitale de l’État située à 60 km à l’intérieur des terres, des arbres et des poteaux électriques ont été arrachés. L’aéroport, les commerces et les écoles sont fermés. L’électricité et l’eau ont été coupées.

Depuis le début de la matinée, les eaux de la mer du Bengale sont déchaînées.

Selon les autorités indiennes, Fani pourrait être le plus fort cyclone tropical dans la région depuis 2014.

Pour celles et ceux qui souhaitent apporter leur aide, vous pouvez faire vos dons :

Nota : nous vous proposons de ne pas préciser d’affectation à vos dons, ceci afin de laisser toute souplesse à notre partenaire local, Prajnana Mission, quant à la destination de l’aide apportée.

Retour haut de page