Gazette Juillet 2012

Chers Amis de Hand in Hand,

Voici la sixième et dernière édition avant la période estivale, de « La Gazette de Hand in Hand ». avec une Actualité Grave  mais également avec de la Joie  et de Belles Choses  à partager avec vous !!

Nous reprendrons notre diffusion de la Gazette au mois de septembre, pour continuer à vous tenir au courant des projets de l’association en partenariat avec Prajnana Mission.

Un bel été à tous

Bien cordialement

L’équipe de Hand in Hand France

Sommaire du N°6

  • Incendie : un village dévasté, reconstruit grâce à l’aide de Hand in Hand
  • Hand in Hand France sur le salon Via Energetica à Tours
  • Célébration du jour de la terre par les enfants du Balashram
  • Rentrée scolaire au Balashram

Incendie : un village dévasté, reconstruit grâce à l’aide de Hand in Hand

Quand le feu s’est déclaré dans le village de Sanaphakana Nagaspur, seuls étaient présents les enfants, les femmes et les personnes âgées. Les hommes étaient partis au travail en tant que travailleurs journaliers. Cependant, même s’ils avaient été présents, cela n’aurait rien changé, au résultat, la seule pompe à incendie manuelle disponible dans le village étant de loin bien trop insuffisante face à l’étendue du feu.

Les villageois ne pouvaient que regarder désespérément les flammes détruire leurs maigres biens ainsi que leurs récoltes. Le feu a ravagé 8 maisons avec un toit en paille. Seuls ont été épargnés quelques murs de briques et une maison avec une toiture en métal.

Il tient du miracle qu’aucun villageois n’ait été blessé.

Aucune route ne permet d’accéder au village de Sanaphakana Nagaspur. Situé au milieu des champs à 42 kilomètres de Cuttack, celui-ci abrite 8 familles pour un total de 85 personnes.

Suite au sinistre, Prajnana Mission, l’association caritative indienne partenaire de Hand in Hand, les jeunes scouts du Balashram et un village voisin ont immédiatement apporté une aide d’urgence, – nourriture ; matelas, torches électriques, etc..-, et les villageois ont maintenant un toit provisoire sous lequel s’abriter.

Hand in Hand France a décidé de participer financièrement à la reconstruction du village.

DERNIERE MINUTE !

Alors que nous bouclons la Gazette n°6, nous venons d’apprendre que deux autres feux se sont déclarés .

Le premier feu a brûlé dans le village de Chhedara à Pattamundai. Il a été provoqué par un court circuit-électrique. Le second feu s’est déclenché dans le village de Nurugaon dans Bhatapada, Rajnagar, dans des circonstances jusque là inconnues ; il a brûlé toute la nuit.

Dans les deux cas, les dégâts sont considérables.

Les équipes de Prajnana Mission sont intervenues sur les deux sites pour apporter, premiers secours et assistance, aux sinistrés. Les jeunes scouts du Balashram n’ont pas été en reste et ont apporté leur aide sans relâche.

Hand in Hand France sur le salon Via Energetica à Tours

Pendant le week-end du 19 et 20 mai, Hand in Hand France a participé pour la première fois

depuis sa création à un salon !

Le salon de Médecines Douces Via Energetica s’est tenu dans la charmante ville de Tours. Malgré le froid et une pluie battante (les stands se tenaient à l’extérieur dans un joli coin de campagne), les visiteurs courageux et parfois surpris de notre présence en ce lieu , se sont montrés très intéressés par l’association et ses activités.

De plus, un concert de musique vibratoire de gong et d’instruments de musique rares fut donné par Malcolm Gongman Wood. L’entrée en libre participation a été reversée au bénéfice de Hand in Hand France.

Ce fût une nouvelle expérience pour nous et une belle opportunité de nous faire connaître dans une nouvelle région !
 
Nous remercions vivement tous ceux et toutes celles qui ont rendu cet événement possible, ainsi que la ville de Tours et ses habitants pour leur accueil  chaleureux !

Célébration du jour de la terre par les enfants du Balashram

Depuis 1970, le jour de la terre, le 22 avril,  marque l’anniversaire de la naissance du mouvement environnemental né aux États-Unis. Le jour de la terre est devenu un événement planétaire, mobilisant 200 millions de personnes dans plus de 140 pays. Il est célébré en organisant différentes activités de sensibilisation face aux enjeux environnementaux.

Les enfants du Balashram n’ont pas voulu être en reste, et ont à leur manière célébré ce jour d’importance.

Ainsi, pour le Jour de la Terre, le groupe de scouts de l’école résidentielle Hariharananda Balashram du petit village d’Arua, du district de Kendrapara, a organisé un rallye. Le départ a été donné sur le campus par le principal de l’école. La jeune troupe a accompli un parcours de 30 km sous la surveillance bienveillante de leur chef scout M.Gopinath Dash. Les enfants étaient tous ravis !

Rentrée scolaire au Balashram

En Inde, l’année scolaire se termine fin mars et la nouvelle année scolaire débute en avril, avant les vacances de mai.

Pendant les vacances du mois de mai, certains enfants du Balashram sont rentrés à la maison pour rendre visite à leur famille, alors que pour d’autres enfants ce sont les membres de leurs familles qui sont venus leur rendre visite à l’école. Certains enfants faisant partie de projets particuliers sont également restés à l’école.

Alors que débute la nouvelle année scolaire 2012-2013, quarante nouveaux enfants (20 filles et 20 garçons) ont été sélectionnés pour résider à l’école résidentielle Hariharananda Balashram. Notre partenaire, l’organisation caritative « Prajnana mission » aide ces enfants issus de familles et de zones totalement déshéritées, à recevoir une éducation, une instruction et de quoi se nourrir convenablement, ce qu’ils n’auraient pas les moyens d’avoir autrement.

Située dans l’État indien d’Orissa, l’école Balashram est reconnue par l’État en tant qu’institution caritative. Créée en 2004, elle a pour objectif de donner à des enfants dans le besoin 12 années d’éducation, d’instruction et de formation professionnelle.

À ce jour, 360 garçons et filles vivent dans cette école résidentielle.

L’instruction et l’éducation sont la clé pour lutter contre la pauvreté. Une fois devenue adulte, ces enfants pourront retourner dans leur village et utiliser ce qu’ils ont appris et leurs compétences pour créer des changements durables dans leur environnement.

L’objectif de « Hand in Hand » est d’accompagner ses enfants jusqu’à la fin de leur scolarité et de leur formation.

« Un individu ne peut faire de plus grande erreur que celle de ne rien faire parce qu’il pense ne pouvoir faire que peu ».  Edmund Burke

« Une goutte peut faire la différence ».

Retour haut de page